Quelques conseils pour éviter la présence d’insectes et animaux nuisibles où que vous soyez !

Chez vous

Attention à l’eau de pluie, supprimer les lieux de pontes !

  • Supprimer régulièrement toutes eaux stagnantes : coupelles de pots de fleurs, vases, etc.
  • Rendre hermétique aux moustiques : récupérateur d’eau, fûts, avaloirs pluviaux, etc.
  • Purger régulièrement : rigoles, gouttières, vides sanitaires, terrasses sur plots, etc.
  • Pour les bassins ornementaux : introduisez des poissons

Au jardin

Les moustiques affectionnent les buissons humides à l’abri du vent et du soleil.

  • Tailler la végétation aux abords de vos lieux de vie, broussaille et hautes herbes
  • Élaguer les arbres afin de laisser passer le soleil
  • Limiter l’arrosage automatique
  • Couvrir les piscines hors d’usage
  • Identifier un éventuel gîte larvaire à proximité de chez vous

Dans la maison

  • Si vous avez une climatisation. utilisez-la, les moustiques n’aiment pas l’air frais
  • Utilisez des répulsifs à base de produits comme les pyréthroïdes
  • Pour économiser les recharges de vos répulsifs, utilisez en association des moustiquaires
  • Les répulsifs s’appliquant directement sur la peau sont à utiliser occasionnellement

Tenue vestimentaire exigée !

Les moustiques sont capables de piquer à travers plusieurs couches de vêtements.

  • Ils piquent aux endroits où le textile colle à la peau, épaules, dos, cuisses, genoux, etc.
  • Ils piquent bien sûr toutes les parties du corps non protégées, cheville, nuque, etc.
  • Privilégiez les habits de couleurs claires, le sombre attirant les moustiques
  • Manches longues et larges et pantalons amples sont les meilleurs remparts

Femmes enceintes et nouveaux-nés

  • Limiter l’exposition aux moustiques, aube et crépuscule
  • l’utilisation de répulsifs est déconseillé, privilégiez les moyens physiques de protection
  • Utilisez des moustiquaires de lit de bébé car leur odeur attire fortement les moustiques
  • l’adulte applique le spray à l’enfant sans en mettre sur les mains

En voyage :

Au départ

  • Consulter les recommandations sanitaires de votre destination
  • Pour les zones où le paludisme sévit, prenez préalablement un traitement anti-paludique
  • Pensez à prendre dans vos bagages contre paludisme, dengue et chikungunya
    • Moustiquaires imprégnée
    • Spray anti-moustique à base de DDT 1OO ml pour un mois
    • Diffuseur de répulsif portable que l’on attache à la ceinture
  • Transportez ce matériel dans votre bagage à main, afin de l’avoir à destination même si vos valises ont été égarées par la compagnie aérienne
  • Ne campez pas aux abords des points d’eau
  • Ne grattez pas les piqûres de moustiques, une plaie entraîne ensuite un risque d’infection

Au retour

  • En cas de forte de fièvre où tout autre état anormal, consulter votre médecin sans attendre
  • N’oubliez pas de lui mentionner votre voyage et sa destination

Lutte auxiliaire ou lutte biologique

Les larves de moustique sont consommées par des organismes aquatiques les plus communs

  • Les dytiques
  • Les larves de libellule
  • Les araignées d’eau

Les moustiques adultes constituent aussi une source de nourriture pour plusieurs prédateurs

  • Les batraciens (grenouilles et crapauds)
  • Certains poissons d’eau douce « guppys » (épinoches, gambusies,etc.)
  • Les oiseaux insectivores: hirondelles, engoulevents, chauves-souris, etc.

Les plantes répulsives

  • Armoise
  • Romarin
  • Citronnelle
  • Tomate
  • Pelargonium citronellum
  • Mélisse
  • Basilic citron
  • Verveine ( Lippia citriodora)

EspÈces auxiliaires à préserver

Au cours de l’éradication de nuisibles, notre ciblage doit être le plus précis possible afin d’épargner tous les autres insectes très utiles à notre équilibre écologique. Certains, car ils sont des prédateurs directs des moustiques ou de leurs larves, et presque tous car ils jouent un rôle clé en matière de pollinisation, de filtrage de l’eau des étangs, de nourriture pour oiseaux insectivores… Il s’agit des grenouilles et crapauds, des odonates (libellules), des organismes aquatiques, des hirondelles, de toutes les espèces de moustiques non piqueuses, les abeilles, les guêpes inoffensives, les bourdons, les frelons d’Europe, etc.

Conseils