Traitement professionnel pour éradiquer les colonies des frelons.

Le 26 décembre 2012 par arrêté ministériel, le frelon asiatique Vespa velutina nigrithorax a été classé sur la liste des dangers sanitaires de deuxième catégorie, sur tout le territoire français. Introduit accidentellement en France en 2004 dans le Lot et Garonne, ce frelon importé a montré son caractère invasif et prédateur vis-à-vis des abeilles domestiques, qui jouent un rôle capital en matière de pollinisation et dans l’équilibre de notre agriculture. C’est la région Aquitaine qui souffre le plus de l’implantation du frelon asiatique. En raison de ces dangers ce nuisible fait l’objet d’une obligation de traitement en tous lieux. Le frelon asiatique n’est pas plus agressif envers l’humain que son cousin européen. Il s’en prendra à vous s’il se sent menacé ou si vous vous approchez trop de son nid. Comme pour tous les frelons c’est le cas de piqûres multiples qui est dangereux, ou bien quand la piqûre concerne les muqueuses (gorge, cou, bouche) et bien sûr pour toute personne allergique au venin des hyménoptères. Les piqûres sont aussi dangereuses pour les animaux domestiques.

CYCLE BIOLOGIQUE

Le cycle de vie des frelons est annuel, de novembre à janvier les nids sont visibles mais inactifs. Au printemps les femelles fondatrices fécondées l’année précédente fondent chacune une nouvelle société. À proximité d’un point d’eau elles construisent les premières alvéoles du nid primaire et pondent les premiers œufs. En juin après nymphose les larves deviennent des ouvrières stériles qui poursuivent la construction du nid et approvisionnent la colonie. La reine se consacre alors exclusivement à la ponte. C’est aussi le début de la prédation des abeilles domestiques qui connaîtra son apogée fin août quand le nid de frelon atteint sa taille principale. À la fin de l’été la reine produit des œufs qui deviennent des mâles et femelles fertiles. Les accouplements durent jusqu’aux premiers froids qui déciment la colonie. Les femelles fécondées hivernent dans un abri naturel jusqu’au prochain printemps pour fonder à leur tour de nouveaux nids

SUPPRESSION DES NIDS

C’est le meilleur moyen de sauver nos abeilles à ce jour. Il faut regarder dans les arbres de vos jardins et si vous repérez un nid, contacter un professionnel prés de chez vous qui interviendra en toute sécurité pour le supprimer. La chose à ne pas faire est de détruire le nid vous-même car il y a très peu de chance que vous tuiez la reine qui ira refaire un nouveau nid quelques dizaines de mètres plus loin. De plus, l’attaque de frelon suite à une atteinte au nid laisse peu de temps pour s’échapper et leurs piqûres traversent facilement les habits les plus épais. Les nids comptent en moyenne 6000 frelons pour chaque nid, parfois plus.

SUPPRESSION CHASSEUR DE TIGRES

L’intervention professionnelle Chasseur de tigres consiste à diffuser à haute pression dans le nid une poudre biocide. Ce poison va se déposer sur les frelons auxiliaires qui vont ensuite contaminer la reine par contact en allant la protéger. Nous laissons le nid en place quelques jours, le temps de laisser la substance active agir sur l’ensemble des frelons de la colonie dans le but de tous les éradiquer. Durant l’intervention les personnes alentour sont tenues de rester à l’intérieur et un périmètre de sécurité est balisé pour déterminer la zone proscrite. L’applicateur évolue avec des geste lents et calmes afin de fébriliser le moins possible les hyménoptères. Une semaine à 10 jours après le premier passage, nous repassons enlever le nid.

Les frelons