Un service de dératisation et quelques conseils pour éradiquer les animaux rongeurs.

Les souris rongent et souillent ce qu’elles ne mangent pas, le rendant ainsi impropre à la consommation. Ces animaux font donc beaucoup plus de dégâts qu’ils ne consomment car toute denrée souillée ou attaquée doit être impérativement jetée. Ces rongeurs s’attaquent également aux matériaux isolants, cloisons, charpente, câbles électriques et informatiques, provoquant ainsi pannes, courts-circuits et incendies.

Par leur présence directe ou par celle des parasites qu’ils véhiculent, ils sont à l’origine de nombreuses maladies transmises à l’homme et aux animaux.

  • Par morsure : le tétanos, la streptobacillose, la pesteurellose et des infections secondaires de la plaie
  • Par l’urine : très couramment la leptospirose, mais aussi la fièvre aphteuse, la peste porcine
  • Par les puces : le typhus murin, la salmonellose, des fièvres hémorragiques ou la peste.

COMPORTEMENT

Nettement plus audacieuses que les rats, les souris n’hésitent pas à explorer davantage l’inconnu sans chercher à se méfier des objets nouveaux. D’autre part, les souris se nourrissent de façon hasardeuse et sporadique : chaque nuit, les souris se déplacent rapidement entre plus de 20 points de nourriture où elles ne consomment que de toutes petites quantités. Excellentes grimpeuses elles sont susceptibles de passer la plupart du temps en hauteur. Contrairement aux rats, les souris nichent presque exclusivement en intérieur où elles trouvent chaleur et sécurité, même en période estivale. Elles se déplacent beaucoup dans les bâtiments et s’éloignent peu les unes des autres.

En hiver les souris recherchent leur nourriture dans les bâtiments. En été, elles se nourrissent à l’extérieur de graines de saison qu’elle ramènent à l’intérieur pour établir des stocks. Toute l’année, elles tirent parti des changements spécifiques de l’activité humaine, de ses ressources alimentaires et des abris potentiels. Elles reviennent régulièrement occuper des territoires nettoyés dans le cadre de précédents programmes de contrôle.

Ces observations permettent de déterminer l’utilisation du rodenticides le plus efficace, en fonction des saisons, car les souris sont des opportunistes de talent dont il faut assurer régulièrement le contrôle.

UN RYTHME DE REPRODUCTION EXPONENTIEL

La souris se reproduit encore plus vite que le rat, elle fait entre 4 à 7 portées par an de 2 à 10 petits. Avec une durée de gestation de 21 jours et une maturité sexuelle atteinte à l’âge de deux mois, la population de rongeurs peut exploser si aucune lutte n’est envisagée.

DÉRATISATION CHASSEUR DE TIGRES

Les infestations de souris constituent une OBLIGATION DE TRAITEMENT par la loi. L’opération a pour but la destruction des rongeurs nuisibles, dans un lieu donné, selon des méthodes et fréquences permettant de maintenir les résultats.

Parallèlement à notre intervention, nos clients se doivent de maintenir hors de portée des rongeurs toutes sources de nourriture. Dans le but de limiter fortement les visites opportunistes des rongeurs, il est également conseillé de débroussailler, tondre la pelouse et débarrasser les objets entreposés, autour de vos bâtiments. Les rongeurs n’aiment pas les endroits dégagés et préfèrent rester dans les hautes herbes.

Au cours de nos interventions, nous employons des appâts professionnels homologués qui sont perçus comme de véritables friandises pour les rongeurs. Ils en consomment de plus grandes quantités et plus rapidement, rendant ainsi la dératisation plus efficace. Nous recommandons également l’utilisation de poste d’appâtage sécurisé pour prévenir de toute consommation accidentelle d’animaux non ciblés. La réussite de l’éradication par les rodenticides réside dans la capacité de l’appât à nourrir les souris. Une fiche est laissée à nos clients, indiquant l’emplacement, la date de mise en place et la nature de la matière active utilisée pour chaque poste d’appâtage.

Les souris